Blog Histoire-Géo EMC

La Roumanie

Publié le jeudi 4 avril 2019 22:13 - Mis à jour le mardi 23 avril 2019 13:24
Photo pour le blog Roumanie (1).jpg
La Roumanie est un État d'Europe du Sud-Est, le septième pays le plus peuplé de l'Union européenne et le neuvième par sa superficie...

Située aux confins de l'Europe du Sud-Est et de l'Europe centrale et orientale, la Roumanie a comme pays frontaliers la Hongrie, l'Ukraine, la Moldavie, la Bulgarie et la Serbie. Elle se situe à côté de la mer Noire.

Les origines des couleurs du drapeau de la Roumanie remonte à la révolution de 1821. Initialement, elles étaient placées horizontalement. Pendant les révolutions de 1821 et de 1848, le bleu (ciel) symbolisait la liberté, le jaune d'or la prospérité (champs de blé), l'égalité et la justice, et le rouge (sang) la fraternité. Ces révolutions échouèrent, mais le tricolore devint le symbole de la volonté d'union des roumanophones.

La monarchie constitutionnelle du XIXe siècle a évolué en démocratie parlementaire entre 1918 et 1938, puis un régime autocratique s'est installé, suivi par deux totalitarismes: facisme des années 1940, et communisme de type soviétique dans la seconde moitié du XXe siècle, jusqu'en 1989 (chute de la dictature communiste d'une durée de 45 ans, et instauration d'une démocratie semi-présidentielle).

Aujourd'hui une forte majorité de la population s'identifie comme de langue roumaine (89%) et de tradition chrétienne orthodoxe (81%); 11% des habitants déclarent appartenir à des minorités ethniqueset 19% à des confessions minoritaires ou être sans religion.

La monnaie de la Roumanie est le leu, c'est l'un des seuls pays dans l'Union européenne à ne pas faire parti de la zone euro.

Le château de Peleș :

Le château de Peleș est le premier château d'Europe à disposer de l'électricité, grâce à une centrale électrique construite sur les rives de Peleș. Ce château a été commandé par le prince Charles de Hohenzollern-Sigmaringen la construction débute en 1873 près de Sinaia, au pied des monts Bucegi. Celui-ci est conçu suivant les plans de l'architecte allemand Carl Wilhelm Christian von Doderer, puis les travaux sont confiés à partir de 1876 à Johannes Schultz. Ils sont ensuite interrompus pendant la guerre d'indépendance de la Roumanie de 1877-1878. L'inauguration officielle a lieu le 7 octobre 1883. Entre 1893 et 1914, des aménagements sont réalisés par l'architecte tchèque Karel Liman qui achève les travaux dans un style néo-Renaissance allemand caractérisé par la présence de profils pointus verticaux, de nombreuses tourelles, d'une composition fragmentée des façades et d'éléments en bois et décoratifs taillés. Sur le même site, il construit également les châteaux de Foișor et de Pelișor. Après la révolution roumaine de 1989, les châteaux de Peleș et de Pelișor sont réintégrés dans les circuits touristiques. Le château de Foisor reste, comme par le passé, une résidence présidentielle. Les autres bâtiments sont aménagés pour devenir des hôtels, des restaurants, des villas touristiques ou des bâtiments à usage protocolaire. En 2006, l'État roumain reconnaît la propriété du château à l'ex-souverain de Roumanie, le roi Michel, qui reprend possession de celui-ci le 16 juin 20083. Peleș reste néanmoins ouvert au public en tant que musée.